Exposition « Être beau » au Musée de l’Homme

À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DES PERSONNES HANDICAPÉES, LE MUSÉE DE L’HOMME OUVRE L’EXPOSITION PHOTO « ÊTRE BEAU »

Photographies d’Astrid di Crollalanza, textes de Frédérique Deghelt au Musée de l’Homme du 4 décembre 2019 au 29 juin 2020.

A l’occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées, le Musée de l’Homme ouvre l’exposition Être beau, une série de portraits de personnes de tous âges, tous milieux, toutes professions, qui ont pour point commun de ne pas être dans la « norme » sous prétexte qu’elles sont handicapées.

Pendant trois ans, Frédérique Deghelt, écrivain et Astrid di Crollalanza, photographe, ont donné parole et images à ceux qui ne sont généralement pas représentables, pas audibles, et que nous appelons handicapés, sans jamais donner à ce mot une autre définition que celle du manque. Vingt-six photographies grand format permettent d’engager une réflexion sur l’image de soi et la place de l’Autre dans la société.

« Nous subissons tellement, de rejets dès l’enfance, à l’adolescence et même une fois adultes que cette entrée au Musée de l’Homme me donne l’impression que pour une fois, je suis acceptée comme les autres humains » a dit l’une des modèles de l’exposition.

Frédérique Deghelt, auteure du livre Être beau, raconte comment l’idée de ce projet lui est venue.

« Tout commence avec mon fils Jim, alors âgé de onze ans, qui me dit un jour : ‘Moi j’étais normal dans ton ventre et tu as attrapé une maladie’, ‘C’est quoi être normal ?’, ‘ C’est être beau et ne pas baver !’.

Photographier, c’est écrire avec de la lumière en donnant à regarder ce qui est au-delà de ce qu’on voit. Parfois même, c’est mettre en reflet ce qu’on ne veut pas voir. Nous avons fait le pari artistique de redéfinir la beauté sans l’encombrer de nos à priori. »

Les commissaires de l’exposition

Frédérique Deghelt, romancière et réalisatrice, est l’auteure de nombreux livres couronnés de succès, La Grand- Mère de Jade, La Vie d’une autre (adapté au cinéma par Sylvie Testud) ou encore Libertango, un roman qui explorait déjà le thème de la différence.

Astrid di Crollalanza est photographe indépendante. Elle collabore étroitement avec de nombreuses maisons d’édition, participe à la réalisation de catalogues d’exposition et réalise des reportages pour la presse.

Autour de l’exposition

Être Beau, Astrid Di Crollalanza, Frédérique Deghelt, Éditions : Stock, 192 pages, Essais, 22x15x1cm, prix : 20,99 € Etrebeau.org

Conférence « Être Beau, cet autre différent qui nous émerveille »
Le lundi 13 janvier à 18h

Avec les commissaires de l’exposition: Frédérique Deghelt, écrivain, et Astrid di Crollalanza, photographe.

Les commissaires partageront avec le public une réflexion engagée sur l’image de soi et la place de l’Autre dans notre société. Quel miroir nous tendent ces corps brisés ou infirmes, qui sont aussi des corps réparés, transcendés ? Quels sont leurs pouvoirs, physiques et symboliques ? Qu’ont-ils à nous apprendre ?

Carte blanche à Nicolas Huchet
Le samedi 25 avril à 17h

Au travers d’une déambulation dans l’exposition Être Beau, dont il est l’un des modèles, et dans Galerie de l’Homme, qui expose sa première main imprimée en 3D, Nicolas Huchet vous parlera de son parcours qui l’a amené à fonder l’association My Human Kit. Celle-ci a pour but de fédérer des équipes autour de la construction d’aides techniques aux handicaps à bas coûts, en utilisant des pièces standardisées et open source, facilement réparables et accessibles aux personnes à faibles ressources financières.

L’exposition accessible aux personnes en situation de handicap

Les visiteurs déficients visuels ont accès à l’exposition grâce à une version sonore des textes ainsi que l’audiodescription des images réalisées par la photographe elle-même, l’ensemble étant complété par la transcription en braille de l’introduction et de la conclusion. Il sera également possible de faire appel aux « Souffleurs d’Images», qui décrivent et soufflent à l’oreille du visiteur malvoyant ou aveugle les éléments qui lui sont invisibles.

Des travailleurs de « l’atelier » FALC de l’ESAT La Roseraie ont rencontré l’auteure afin de mieux transcrire ses textes en « Facile à Lire et à Comprendre » pour les personnes en situation de handicap mental.

Des visites guidées en Langue des Signes Française (jeudi 13 juin à 11h15) ainsi qu’en Langue française Parlée Complétée (jeudi 30 mai à 11h15) sont proposées aux visiteurs sourds et malentendants.

Audiodescription : lecteurs MP3 en prêt à l’accueil et sur www.museedelhomme.fr
Souffleurs d’Images : 01 42 74 17 87 ou contact@souffleurs.org

Texte  en Facile à Lire et à Comprendre : livret ou version sonore MP3 disponible à l’accueil et téléchargeable  sur www.museedelhomme.fr

Pour en savoir plus sur l’exposition : http://www.museedelhomme.fr/fr/programme/expositions-galerie-lhomme/etre-beau-4045