Festival OFF d’Avignon 2019

Informations sur le lieu

Adresse

Le village du OFF, 1 rue des écoles 84000 Avignon

Site Internet

https://www.avignonleoff.com/

Avignon Festival & Compagnies et le service Souffleurs d’Images vous accompagnent lors du Festival OFF d’Avignon du 5 au 28 juillet 2019.
Découvrez, ci-dessous, les spectacles accessibles avec les bénévoles souffleurs d’images !

 

Cirque :

El maletazzo, le coup de la valise, mise en scène de François Durègne, du 5 au 28 juillet, à 22 h, relâche les 10, 17 et 24 juillet, à l’espace Alya, 31 bis rue Guillaume Puy, Avignon, réservation 04 90 27 38 23.
Peut-on garder toute une vie dans une valise ? Deux curieux voyageurs avec des valises… Beaucoup de valises ! Toute une vie dans des valise. Mais comment se perdre soi-même dans de simples valises ? C’est le secret de Pancho Durango qui, avec son fidèle compagnon de voyage, le virtuose musicien Fernandovich, l’unique ‘russe indien’ du Mexique, vous entrainera dans sa douce folie. EN SAVOIR PLUS

 

Excentriques, par la compagnie les acrostiches, du 9 au 23 juillet, à 10 h 10, à l’espace Alya, 31 bis rue Guillaume Puy, Avignon, réservation 04 90 27 38 23.
Les Acrostiches ont trouvé de curieuses roues électriques qui semblent avancer toutes seules. En vrai, il y a un moteur. Alors, ils se sont mis à réfléchir, c’est ça l’expérience, et ont décidé d’en faire l’objet central de leur spectacle de cirque : Colonne à 3, salto en marche, arabesque sur 1 pied, équilibre sur les mains. Et ils ont réussi la gageure de transformer ce moyen de transport individuel, tranquille et reposant en quelque chose de collectif, incontrôlable et épuisant. EN SAVOIR PLUS

 

Comédie // Humour :

Il n’y a pas que les écureuils qui aimes les glands mise en scène de Sébastien Cypers du 5 au 28 juillet, à 18 h 05, au Laurette Théâtre Avignon, 14 rue Plaisance, Avignon, réservation 09 53 01 76 74.
Une pièce haute en couleurs et en émotions, sur un sujet actuel « mariage pour tous » traité avec dérision et délicatesse. Rires et fous rires assurés avec ce trio d’acteurs savoureux. Attention talents ! En couple on partage tout, même ses secrets les plus enfouis… Euh…Tu es sûr chéri ? Une pièce surprenante avec des comédiens qui ne se ménagent pas.  EN SAVOIR PLUS

 

Ils déménagent par Céline Cara, du 5 au 28 juillet, à 17 h 10, relâche le 16 juillet, au Capitole (Pandora), 5 rue Pourquery de Boisserin, Avignon, réservation .
Un déménagement ce n’est jamais simple… Elo et Max le savent, la tâche va être compliquée… Avec le nouvel appart à trouver en urgence (et dans leurs moyens !!) , il faut aussi se mettre d’accord sur ce qu’on garde et ce qu’on jette ! Et les priorités de l’un ne sont pas forcément celles de l’autre … Cette comédie moderne et dynamique dépeint avec humour et réalisme une situation dans laquelle chacun se retrouve. EN SAVOIR PLUS

 

Jamais le premier soir, mise en scène de Sébastien Cypers, du 5 au 28 juillet, à 19 h 35, au Laurette Théâtre Avignon, 14 rue Plaisance, Avignon, réservation 09 53 01 76 74.
Le sexe sans amour c’est pas toujours drôle, mais bien plus marrant que l’amour sans le sexe… Elodie, femme libérée mais célibataire et pas fière de l’être, décide de (re)prendre en main sa vie sentimentale et se fixe la plus importante des résolutions… « Jamais (plus) le premier soir ! » Sauf que lorsqu’elle rencontre l’homme de sa vie dans une soirée, toutes ses théories sont prêtes à tomber à l’eau. EN SAVOIR PLUS

 

Le cas Martin Piche, mise en scène de Hervé Devolder , du 5 au 28 juillet, à 12 h, relâche 8, 15 et 22 juillet, au Théâtre des 3 soleils, 4 rue Buffon, Avignon, réservation 04 90 88 27 33.
Martin Piche est atteint d’un mal étrange : il souffre d’un manque absolu de curiosité… Cela ne va pas manquer d’exciter au plus haut point celle de son psy ! Pour tenter de résoudre l’énigme que pose ce cas inhabituel et désarmant, le spécialiste devra faire appel à toute sa sagacité et son imagination dans une séance spectaculaire où les situations comiques s’enchaîneront, passant de l’insolite au burlesque, du touchant au cruel, de l’absurde à l’inquiétant. EN SAVOIR PLUS

 

L’emmerdante, mise en scène de Jean Christophe Barc , du 5 au 28 juillet, à 20 h 05, au théâtre Notre Dame, 13 à 17 rue du Collège d’Annecy, Avignon, réservation 04 90 85 06 48.
Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons : écrivait Brassens. Telle est la devise de Mathilde, une jeune militante au caractère fougueux qui est interpellée… pour la sixième fois. Elle se retrouve à la PJ et doit répondre aux nombreuses plaintes portées contre elle pour dégradations perpétrées lors de manifs. Et ça tombe à nouveau sur Louis, un policier taciturne qui va se retrouver à nouveau face à elle pour un interrogatoire hors normes. Mais au final, qui interroge vraiment qui ? EN SAVOIR PLUS

 

 

Le grand foire, de Jean Louis Leclercq, du 4 au 28 juillet, à 16 h 20, relâche les 15 et 22 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Un spectacle décalé, drôle, persiffleur et sarcastique.
Derrière la tribune rouge s’agite Paul Klut, humoriste recyclé en conférencier politique. Il est assisté de Maurice son fiévreux acolyte à la recherche de son heure gloire. Le duo refait notre monde. On grince, on rit, on s’émeut. On parle de nos mamans sur Facebook, des loueurs de caves aux Afghans, des notices de médicaments… A l’écoute de ce véritable conte de fées, on n’a qu’une envie, « faire front ». Délirant et salutaire.  EN SAVOIR PLUS

 

Le monstre au bois dormant mise en scène de Alfred, du 5 au 28 juillet, à 15 h 30, au Laurette Théâtre Avignon, 14 rue Plaisance, Avignon, réservation 09 53 01 76 74.
Et si la princesse était une chevalière et le prince un monstre à sauver ? Un spectacle revisitant les contes avec humour et plaisir pour tous ! Entre hommage et parodie, un spectacle unique, bourré de clins d’yeux et références à « La belle et la bête », « La belle au bois dormant », « Shrek », « Star Wars »… Une pincée de Walt Disney, un soupçon des contes de Perrault, une louche des frères Grimm, un peu de Andersen et Tolkien… EN SAVOIR PLUS

 

Loverbooké, de Bruno Coppens, du 5 au 28 juillet, à 19 h 20, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Pour réenchanter la France, un Belge vient léguer son corps à la séance. Avec Christophe Colomb pour icône, notre Loverbooké vous encouragera à pratiquer l’exil fiscal, à offrir un burn-out à vos amis et réveillera le bonobo qui sommeille en vous. « Loverbooké », un coaching chambouleversant par un jongleur fou des mots monté sur ressort. La Belgique a l’autodérision, la France l’autosuffisance. Chacun son auto? Bruno Coppens vous propose le co-voiturage ! EN SAVOIR PLUS

 

Mais qui a tué Mr Georges ? mise en scène de Alfred, du 5 au 28 juillet, à 14 h 05, au Laurette Théâtre Avignon, 14 rue Plaisance, Avignon, réservation 09 53 01 76 74.
Une comédie pleine de surprises où vous pourrez jouer les experts. 5 suspects. Attention, ils ont tous une bonne raison d’avoir tué Mr Georges. A vous de découvrir le ou la coupable… Comédie phénomène créée à Nice, à mi-chemin entre une partie de Cluedo live et une parodie des « experts » et de « Columbo »… Chaque représentation est unique. Venez suivre l’enquête de l’inspecteur Tajine. EN SAVOIR PLUS

 

Ma vie à l’envers, de Jo Brami, Patrick Chanfray, Romain Barreda, Caroline Calen, du 5 au 28 juillet, à 18 h 10, au théâtre le palace, 38 cours Jean Jaurès, Avignon, réservation 04 90 03 33 41.
Après une longue vie, Jo se retrouve au Paradis.
Heureux de rencontrer le tout puissant, son enthousiasme retombe vite lorsque Dieu lui annonce qu’il a été mis au Paradis par erreur.
Il demande à tout prix à se racheter et par miracle, Dieu lui propose « Sa vie à l’envers ».
Imaginez. Repartir dans l’autre sens, à l’envers, de la vieillesse à l’enfance et rattraper ses erreurs.
Enfin essayer… EN SAVOIR PLUS

 

Platon vs Platoche, de Guillaume Martin, du 5 au 27 juillet, à 13 h 20, relâche les 11, 18 et 25 juillet, au théâtre des corps saints, 76 place des corps saints, Avignon, réservation 04 90 16 07 50.
Un jeune philosophe grec, Platon, cherche sa voie, tiraillé entre ses hautes aspirations intellectuelles et son désir d’action. Il est accompagné dans son voyage initiatique par des philosophes drolatique : l’aideront-ils à trouver le chemin de la sagesse? EN SAVOIR PLUS

 

 

Presque célèbre, de Cécile Djunga, du 5 au 28 juillet, à 20 h 50, relâche les 8, 15, 16, 22 et 23 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
“À la fois Belge, black, femme et artiste, quand elle donne une claque aux clichés, on se prend une véritable bouffée de fraîcheur et de bonne humeur. Bravo !” Paris Match, 2019. Des caméras de télévision à la scène, il n’y avait qu’un pas… que Cécile Djunga a franchi allègrement, et pour notre plus grand plaisir ! EN SAVOIR PLUS

 

 

Sacrée famille, de Jérémy Rasschaert, du 5 au 28 juillet, à 11 h 45, relâche les 9, 16 et 23 juillet, au Cinévox, Avignon, 22 place de l’horloge, Avignon, réservation 04 86 34 86 10.
En juillet 2018, Jerem Rassch se présente pour la première fois au Festival OFF d’Avignon avec son spectacle « One Man Chauve ». Le tempérament de battant du jeune homme le pousse à faire de belles rencontres comme Elodie Poux ou encore Brigitte Blanc qui devient par la suite sa manager. Après un Festival d’Avignon plus que positif, Jérem Rassch enchaine les dates entre Montpellier, Saint-Raphaël, Bordeaux, Perpignan, Paris… EN SAVOIR PLUS

 

Scènes de ménage mise en scène de Sébastien Cypers, du 5 au 28 juillet, à 12 h 30, relâche le 16 juillet, au Laurette Théâtre Avignon, 14 rue Plaisance, Avignon, réservation 09 53 01 76 74.
Après plusieurs années de vie commune, un couple passe plus de temps à s’engueuler qu’à faire l’amour ! Et vous ? La vie à 2 peut vite devenir « jusqu’à ce que l’amour nous sépare »… et entre 2 scènes de ménage, il faut penser au long terme. Ces couples existent, vous allez les rencontrer. EN SAVOIR PLUS

 

Thom Trondel par Thom Trondel, du 4 au 28 juillet, à 19 h 20, relâche les 9, 16 et 23 juillet, au Paradise République,  9 rue Mignard, Avignon, réservation 06 25 92 62 59.
Thom Trondel est de retour !
Avec son univers hilarant et sans vulgarité, il plie la salle en 2 et déboîte les prothèses de hanche des vieux! Du cannibalisme aux massages thaïlandais, de l’addiction au fromage aux grands auteurs français, tout y passe ! EN SAVOIR PLUS

 

Yvette Leglaire vous rend visite, de Daniel Dumartin, du 5 au 28 juillet, à 18 h 45,  au Forum, 20 place de l’horloge, Avignon, réservation 04 90 82 76 79.
13 ans après, et après 13 ans au Théâtre Le Point Virgule à Paris, avec plus de 600 représentations et plus de 50 000 spectateurs, Yvette Leglaire revient au Forum ! Yvette Leglaire est une chanteuse réaliste et surréaliste aux 75 ans de carrière , depuis 13 ans ! Un mythe, un peu mité, souvent imité, mais jamais égalé ! EN SAVOIR PLUS

 

 

Gestuel/Mime :

L’audition, avec les textes de création collective, du 5 au 28 juillet, à 10 h, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Un duo des années 30.
Elle, danseuse pleine d’ambition, attend impatiemment la gloire et les diamants. Lui, artiste rêveur et maladroit, a le ventre vide mais le coeur débordant d’amour pour elle. Ils attendent leur passage sur scène dans la même loge… EN SAVOIR PLUS

 

 

Magie :

Mr Antoine ou l’honneur de vous instruire mise en scène de Jean-Hervé Appéré, du 5 au 28 juillet, à 18 h 35, relâche les 10, 17 et 24 juillet, à l’espace Alya, 31 bis rue Guillaume Puy, Avignon, réservation 04 90 27 38 23.
Monsieur Antoine présente son Symposium International sur l’ordre du Chaos : Expliquer au monde, coute que coute, ses vérités ondulatoires. M. Antoine ferraille contre la bêtise universelle et nos ignorances singulières, avec comme seules armes un appareil photo, des cartes à jouer, quelques accessoires et une mauvaise foi insondable … EN SAVOIR PLUS

 

Pensez, je devine ! mise en scène de J-J. Durand, du 4 au 28 juillet, à 17 h 45, à l’Arto, 3 rue Râteau, Avignon, réservation  04 90 82 45 61.
Un mystère jubilatoire mis en musique par ELLE (pianiste aussi virtuose que télépathe) et conduit par LUI (mentaliste facétieux). Après « Le Souper » (coup de cœur 2009 festival Avignon off), la compagnie revient avec ce joyeux spectacle qui fascine et amuse tous les publics avec du « jamais vu » : ELLE joue du Satie et décrypte vos choix ! LUI, donne le résultat d’une élection avant son dépouillement et surtout VOUS serez mentalistes d’un soir ! EN SAVOIR PLUS

 

 

Marionnette/ Objet :

Eddy Piouc, compagnie les soleils piétons, du 10 au 28 juillet, à 10 h 30, à l’école du spectateur, 5 place Louis Gastin, Avignon, réservation  06 13 02 67 07.
Pas le temps pour un oiseau dans une vie d’adulte! Pourtant, la découverte d’un martinet échoué devant la porte de son immeuble va bouleverser le quotidien de Lucile. Prendre soin d’une petite vie s’avère en effet plus compliqué que prévu… Surtout quand les voisins s’en mêlent !
EN SAVOIR PLUS

 

 

 

Musique :

Aprile,  du 22 au 25 juillet, à 22 h 20, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Titre et clip LOVE INSIDE actuellement disponible ! Délicatesse et maîtrise… Aprile possède surtout une singularité, inestimable, prometteuse d’une vraie personnalité musicale avec un sens inné de l’arrangement et de la mélodie. Branchés Culture. Vous avez sans doute découvert Aprile avec le morceau Cheap Chick, imparable bande son d’été 2015 en Belgique ! Incursion qui lui a permis notamment d’assurer les premières parties de grands noms de la scène belge actuelle. EN SAVOIR PLUS

 

Francesita,  de Louis Jallu, du 10 au 21 juillet, à 18 h 55, à la chapelle de l’Oratoire, 32 rue Joseph Vernet, Avignon, réservation 06 81 41 80 15.
Après avoir lu un saisissant livre d’Albert Londres sur la «traite des blanches» en Argentine, Louise Jallu, jeune et charismatique bandonéoniste, est partie à la recherche de ces femmes condamnées à vivre et mourir dans les bordels de Buenos Aires. Certaines de ces femmes ont donné leur prénom ou leur surnom à des thèmes emblématiques de Tango : Griseta, Maria, La Negra et Francesita. EN SAVOIR PLUS

 

 

Là ! C’est de la musique, du 13 au 17 juillet, au Collège Joseph Vernet, 34 rue Joseph Vernet, Avignon, réservation 09 80 97 06 37.
Là ! C’est de la Musique vous propose un voyage vers les rives proches et lointaines des nouvelles musiques traditionnelles et du monde.
Dans cette oasis conviviale et ombragée laissez vous porter par la diversité des sonorités, des cultures, des langues, venez vous ressourcer, faire quelques pas de danses le temps d’un bal, partager un moment en famille, ou rêver le temps d’une sieste musicale. EN SAVOIR PLUS

 

Pluridisciplinaire :

Et après, du 6 au 27 juillet, au Pôle Culturel Jean Ferrat, 157 rue des Ecoles et du Stade, Sauveterre.
Le Cirque de Bohême, Cirque -Théâtre qui existe à San Francisco depuis dix ans, a vu le jour grâce à la collaboration d’artistes de cirque américain venus de différents États ainsi que d’anciens artistes du Cirque du Soleil. EN SAVOIR PLUS

 

 

Théâtre :

24 heures de la vie d’une femme, mise en scène de Jean Pennec, du 5 au 27 juillet, à 11 h 25, au théâtre des corps Saints, 76 place des corps saints Avignon, réservation  04 90 16 07 50.
Au bout de nous-mêmes, nous-mêmes…Un casino, la Riviera, une veuve sauve un jeune homme du suicide. En seulement 24 h, ils vont vivre les passions les plus folles. 24 ans plus tard et pour la première fois, cette femme se libère du secret qui l’obsède et du non-dit dans lequel elle s’est enfermée. EN SAVOIR PLUS

 

A l’orée du monde, de Pearl Buck, du 5 au 24 juillet, à 12 h 20, relâche les 11 et 18 juillet, à la maison de la parole, 7 rue du Prévot, Avignon, réservation 06 78 90 35 56.
Raymonde Larcheval, 88 ans, a été placée par son fils dans une maison de retraite. Jadis professeur de mathématiques, elle affectionne la poésie. Non, elle ne va pas rester au milieu de tous ces radoteurs; elle a même des projets de voyage ! Raymonde est une femme libre qui tient à le rester. Mais peu à peu, le temps fait son oeuvre : ses souvenirs se brouillent et son corps tout entier s’effrite. Elle tente de résister et nous entraîne au fil de son imaginaire sensible et émouvant avec un sens de l’autodérision décapant. EN SAVOIR PLUS

 

Antigone, mise en scène de Romain Sardou et Xavier Simonin, du 5 au 28 juillet, à 10 h 10, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au Théâtre des 3 soleils, 4 rue Buffon, Avignon, réservation 04 90 88 27 33.
« Céder devant un homme, peut-être, si la lutte est loyale. Mais devant une femme, jamais. » De tous les grands mythes, Antigone est sûrement le plus puissant. De toutes les grandes héroïnes de théâtre, Antigone est celle qui incarne le mieux la place de la femme dans la société. Face à tous les obscurantismes se dresse toujours une Antigone, merveilleusement inattendue. EN SAVOIR PLUS

 

Apollinaire, Aurevoir, Adieu…,de Pierrette Dupoyet, du 5 au 28 juillet, à 11 h 35, au théâtre Buffon, 18 rue Buffon, Avignon, réservation  06 87 46 87 56.
Coup de foudre dans un train entre un soldat et une jeune enseignante. Voila qui peut paraitre banal mais rien de ce qui va suivre ne le sera car l’homme en question est le poète Guillaume Apollinaire, et elle, Madeleine, une jeune fille qui va vivre une passion dévorante. Nous sommes en 1915, Apollinaire, du fond des tranchées inonde sa bien-aimée de lettres. enflammées. Madeleine s’ennivre de ces mots incandescents et se voit déjà mariée à celui qui lui hurle son amour à distance… EN SAVOIR PLUS

 

 

Arlecchino Furieux, création collective, du 5 au 28 juillet, à 11 h 35, relâche les 10, 17 et 24 juillet, au théâtre Chapeau d’Ebène, 13 rue de la velouterie, Avignon, réservation  04 90 82 21 22.
Après deux étés de succès au Théâtre Goldoni de Venise, la compagnie Stivalaccio Teatro arrive pour la première fois au Festival d’Avignon, avec son Arlecchino Furieux. Spectacle tout public où la troupe italienne joue avec le masque le plus fameux du monde, parmi les chansons, la musique, les duels, la pantomime, l’improvisation, les amours et les tourments. L’Amour, avec majuscule, est l’élément moteur d’une originale comédie élaborée selon les canons classiques de la “Commedia dell’Arte” : un amour empêché, invoqué, recherché, caché et enfin révélé, mais surtout un amour universel, capable de dépasser les frontières du monde. EN SAVOIR PLUS

 

Camille, compagnie le groupe amour, amour,amour, du 5 au 14 juillet, à 17 h 55, à Lascierie,  15 boulevard du quai Saint Lazare, Avignon, réservation  04 84 51 09 11.
“Camille mêle habilement théâtre documentaire et fiction à travers une vraie fausse conférence malicieuse soulevant une question de fond : le romantisme, au sens contemporain du terme, est-il l’héritier ou l’opposé du Romantisme, courant d’idées, de moeurs et de création du XIXe siècle ? Cette création donne joyeusement toute légitimité à des questions aujourd’hui jugées futiles. EN SAVOIR PLUS

 

Celui qui se moque du crocodile n’a pas traversé la rivière, par François Ebouele et Guy Theunissen, du 5 au 28 juillet, à 14 h 40, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Après plus de 140 représentations, le crocodile arrive enfin à Avignon ! C’est l’histoire de la rencontre de deux hommes en 2003. François Ebouele et Guy Theunissen. L’un est Camerounais, né en 1971, l’autre est Belge, né en 1963. Aujourd’hui, ils sont amis mais, pour en arriver là, il a fallu que chacun traverse la rivière, la vraie et celle que chacun avait dans la tête. EN SAVOIR PLUS

 

Cherchez la faute, mise en scène de François Rancillac, du 8 au 24 juillet, à 10 h 45, relâche les 11 et 18 juillet, à la Manufacture, 2 bis rue des écoles, Avignon, réservation 04 90 85 12 71.
Lue ou pas lue, tout le monde connaît l’histoire : malgré l’expresse recommandation du divin jardinier, Adam et Eve osent manger de l’arbre interdit ! Chassés du paradis terrestre, ils sont condamnés pour des siècles et des siècles à la douleur, au dur labeur et à la mort… En quelques pages, tout est dit de ce qui fonde à jamais notre bonne et vieille civilisation judéo-chrétienne : au début était le péché, la honte, la punition… Amen ? EN SAVOIR PLUS

 

Combat de pauvres, par la compagnie Art & ça, du 5 au 28 juillet, à 13 h, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Depuis près de 50 ans, la mauvaise redistribution des richesses en Europe ne cesse d’accroître les inégalités. Les chiffres de la pauvreté explosent : 1,5 millions de personnes en Belgique, 9 millions en France, 11 millions en Allemagne. La précarité et l’exclusion semblent s’inscrire comme une norme sociale, sans qu’aucune mesure ne parvienne à enrayer ce fléau. EN SAVOIR PLUS

 

Débris, de Dennis Kelly, mise en scène Chloé Porée, Jimmy Lemos, Laurie Waldung, du 6 au 22 juillet, à 17 h, relâche les 9 et 16 juillet, à la Caserne, 116 rue de la Carreterie, Avignon, réservation 04 90 39 57 63.
Dans une cage blanche assaillie de projections d’images : un frère et une sœur livrés à eux-mêmes nous racontent leur enfance inondée par une violence omniprésente. Dans Débris, Dennis Kelly use d’images théâtrales fortes pour interroger la dissolution des rapports familiaux pervertis par la télévision, la religion ou encore la violence sociale. Avec cet humour noir qui le caractérise, il nous rend témoins d’un récit des origines, où persiste l’espoir que tout n’est pas écrit d’avance. EN SAVOIR PLUS

 

Dernier rayon, mise en scène Hélène Pelletier, du 5 au 28 juillet, à 13 h 45, relâche les 10, 17 et 24 juillet, à l’Espace Alya, 31 bis rue Guillaume Puy, Avignon, réservation 04 90 27 38 23.
Dernier rayon ou le cycle de la vie, incarné ici de façon métaphorique par un voyage initiatique à vélo. Aldébaran, un vieil homme au crépuscule de sa vie, offre à l’enfant -un enfant trouvé- tout ce que la vie lui a donné. En selle sur leur vélo, ils vont parcourir un chemin cahotique et drôle, qui permettra à l’enfant de poursuivre son envol. EN SAVOIR PLUS

 

Don Juane, mise en scène de Emmanuelle Erambert, du 5 au 28 juillet, à 18 h 40, relâche les 10, 17 et 24 juillet, à l’espace Alya, 31 bis rue Guillaume Puy, Avignon, réservation 04 90 27 38 23.
D’après Molière.Et si Don Juan était une femme ? Notre réponse théâtrale consiste à rejouer Don Juan, mais en inversant systématiquement les genres, de façon à donner une résonance plus moderne et décapante à cette histoire fondatrice de séducteur insatiable, devenu ici séductrice… EN SAVOIR PLUS

 

 

Echos ruraux, mise en scène de Mélanie Charvy et Milie Duyé, du 6 au 24 juillet, les jours pairs, à 10 h, au Théâtre du train bleu, 40 rue Paul Saïn, Avignon, réservation  04 90 82 39 06.
Un village, quelque part en France. Thomas, jeune éleveur, fait face au décès soudain de son père. Sa soeur, partie depuis des années à Paris, refait surface. Mais le père avait de nombreuses dettes qui menacent la survie de l’exploitation. La fratrie est clivée, le dialogue quasi impossible. EN SAVOIR PLUS

 

 

Etre là, mise en scène de Vincent Ecrepont, du 5 au 28 juillet, à 16 h 30, à Présence pasteur, 13 rue du Pont Troca, Avignon, réservation  04 32 74 18 54.
S’il est une question qui nous concerne tous, c’est bien celle du vieillissement… Dans quelles conditions nos parents – puis nous-mêmes – vivront-ils leurs dernières années ? Où et comment ? Si advient la perte de mémoire ou d’autonomie, comment ÊTRE LÀ au mieux auprès d’eux ? Trois comédiens confient et « jouent » leur histoire de vie pour interroger avec délicatesse la relation entre aidants et aidés. EN SAVOIR PLUS

 

Feu le père de monsieur, mise en scène de Odile Huleux, du 4 au 28 juillet, à 16 h 15, au Théâtre des Brunes, 32 rue Thiers, Avignon, réservation  04 84 36 00 37.
Lucienne, rentrée tard du bal des Quat’Z’art, réveille son mari Yvon. S’ensuit alors la
« lessive conjugale » la plus célèbre du théâtre de boulevard ! Ici, Feydeau est détourné et tous les préjugés bousculés. Lucien devient Lucienne, Yvonne devient Yvon ! Et ce classique se révèle plein de surprises !  EN SAVOIR PLUS

 

J’entrerai dans ton silence, de Françoise Lefèvre et Hugo Horiot, du 5 au 28 juillet, à 17 h 25, relâche les 9, 16 et 23 juillet au Théâtre du balcon, 38 rue Guillaume Puy, Avignon, réservation  04 90 85 00 80.
« Coup de cœur Gilles Costaz Le Masque et la plume France Inter » … Emouvant, intense, bouleversant, éprouvant, démentiel de vérité, avec trois acteurs splendides littéralement
«habités» par leurs rôles, cette pièce donne la parole à ceux que l’on ne veut pas entendre… Arts-Spectacles.com – Danielle Dufour-Verna …La puissance du théâtre est d’être là où on ne l’attend pas. Un bon spectacle fait parfois avancer plus vite que de mauvais discours, à vous de vérifier ! …
Boite à culture – Céline Zug  EN SAVOIR PLUS

 

 

Hernani, de Jean Barlerin, Odile Ernoult et Etienne Luneau, du 5 au 28 juillet, à 12 h 30, relâche les 10, 17 et 24 juillet au Petit Louvre (Van Gogh), 23 rue Saint Agricol, Avignon, réservation  04 32 76 02 79.
Quand, en février 1830, Hernani est joué pour la première fois à la Comédie Française, le spectacle se déroule autant dans le public que sur la scène : les vieux classiques crient au scandale et les jeunes romantiques au génie. Dans la pièce, un seigneur devenu brigand se bat pour son honneur, son amour et sa liberté ; dans la réalité, Victor Hugo lutte pour le renouveau de son art et se gratte la barbe (qu’il n’a pourtant pas encore), inquiet du sort que lui réserve la postérité. Ce sont ces deux batailles que nous racontons. EN SAVOIR PLUS

 

L’affaire Dussaert, mise en scène de Jacques Mougenot, du 5 au 28 juillet, à 18 h 45, au Théâtre des 3 soleils, 4 rue Buffon, Avignon, réservation  04 90 88 27 33.
Un spectacle passionnant et réjouissant qui explore avec humour le monde de l’art contemporain et épingle les dérives de son marché. Plus de 700 représentations ! FRANCE CULTURE (Philippe Meyer) Je recommande vraiment d’aller voir l’affaire Dussaert. LE FIGARO **** Un spectacle en tout point impeccable. EN SAVOIR PLUS

 

L’affranchie, mise en scène de Elise Touchon Ferreira, du 5 au 28 juillet, à 12 h 30, au Théâtre transversal, 10 rue d’Amphoux, Avignon, réservation  04 90 86 17 12.
« Ce matin, je me suis réveillée, j’entendais tout ! »L’Affranchie, documentaire-fiction, est l’histoire d’une renaissance, celle d’Alice Albert.
À 4 ans, Alice perd sa mère. Elle est alors adoptée par une femme qui a aussi élevé Vincent, ce frère d’adoption avec qui Alice partage un amour fusionnel. À 13 ans, elle tombe enceinte. Elle qui depuis toujours écoute le monde de tout son être sera internée par cette mère qui n’a jamais su appréhender les singularités d’Alice et qui craint maintenant les préjugés. EN SAVOIR PLUS

 

La véritable légende de Syd Barrett, de Thierry Marie Vincent, du 5 au 24 juillet, à 22 h, relâche les 10 et 17 juillet, au Théâtre des lila’s, entrée rue Rateau (angle rue Londe), Avignon, réservation  04 90 39 63 24.
Syd Barrett, fabuleux guitariste anglais, membre fondateur du groupe PINK FLOYD a brusquement disparu à la fin des années 60 alors que son groupe s’apprêtait à s’envoler vers la gloire. Que lui est-il arrivé ? On a invoqué sa surconsommation de drogue, l’implacable pression des concerts et des tournées. Si tout cela n’était que la surface des choses, et la vérité toute autre ? Syd Barrett n’a t-il pas réincarné un des plus anciens mythes de l’humanité ? EN SAVOIR PLUS

 

Le don, de Pierrette Dupoyet, du 5 au 28 juillet, à 17 h 55 au Théâtre de la Luna, 1 rue Séverine, Avignon, réservation  06 87 46 87 56.
Ce spectacle aborde le délicat sujet du Don d’Organes autrement dit de la transmission de Vie. Pierrette Dupoyet a mené une enquête dans plusieurs hôpitaux afin de saisir tous les maillons de cette chaine qu’est le don d’organes. Elle a également recueilli les témoignages de familles de donneurs et de receveurs qui, grâce au don ont pu survivre… EN SAVOIR PLUS

 

Le double, d’après Fiodor Dostoïevski, mise en scène de Ronan Rivière, du 5 au 28 juillet, à 14 h 30,relâche les 10, 17 et 24 juillet, au Petit Louvre (Templiers), 3 rue Felix Gras, Avignon, réservation  04 32 76 02 79.
Monsieur Goliadkine, paisible fonctionnaire de Pétersbourg, voit sa vie bouleversée par l’apparition d’un double de lui-même. Et il semble que ce double intrigue pour lui prendre sa place ! Une adaptation du roman fantastique de Dostoïevski qui traite avec humour et empathie de la confusion d’un homme tiraillé entre sa timidité et sa fascination pour les autres. EN SAVOIR PLUS

 

Le quatrième mur, mise en scène de Julien Bleitrach, Cyril Manetta, du 5 au 27 juillet, à 10 h 25, relâche 8, 15 et 22 juillet, au Théâtre des 3 soleils, 4 rue Buffon, Avignon, réservation 04 90 88 27 33.
La guerre est folie, la paix doit l’être aussi. Sur son lit d’hôpital, Samuel Akounis a fait promettre à son meilleur ami, Georges, de monter Antigone d’Anouilh en pleine guerre du Liban en faisant jouer un fils ou une fille de chaque camp. Georges est parti à Beyrouth, main tendue à la paix. Mais la guerre lui a offert brutalement la sienne… De retour auprès de Samuel, il raconte. Et comme il aime le théâtre, il rejoue aussi jusqu’à revivre ces souvenirs magnifiques, poétiques et bouleversants. EN SAVOIR PLUS

 

Les recluses, par la compagnie Teatro utile il viaggio, du 5 au 24 juillet, à 16 h 00 à la maison de la parole, 7 rue du prévot, Avignon, réservation  06 78 90 35 56.
Nina. Un prénom facile à prononcer à la place du nom particulier d’origine. Trois actrices interprètent le même personnage de Nina en travaillant sur une représentation à plusieurs voix, en échangeant, en entremêlant, en chevauchant leurs voix dans une partition de musique s’interrompant à maintes reprises pour revenir à la réalité. Nina devient le paradigme de la condition d’aliénation et de solitude de la vie qui emprisonne l’être humain en cas de conditions extrêmes. En parcourant de façon plus approfondie le texte, l’on comprend que le vrai sujet es en fait la beauté en tant que droit réservé à tout être humain. EN SAVOIR PLUS

 

Légende d’une vie, par la compagnie Etincelle, du 5 au 28 juillet, à 14 h 30, au Théâtre des brunes, 32 rue Thiers, Avignon, réservation  04 84 36 00 37.
« Ce que nous savons les uns des autres, ce n’est jamais que par l’amour ». L’effervescence règne dans la maison des Franck pour la présentation publique de la première œuvre de Friedrich, fils du célèbre poète Karl Amadeus Franck, véritable légende portée aux nues par son épouse et sa biographe Clarissa von Wengen. EN SAVOIR PLUS

 

 

Le groenland, de Pauline Sales, du 5 au 28 juillet, à 21 h, à la salle Roquille, 3 rue Roquille, Avignon, réservation  04 90 16 09 27.
Cartographie d’une intimité.
Monologue d’une femme qui perd le contrôle de sa vie, mais juste le temps d’une nuit … le temps d’aller au Groenland et de revenir… Théâtre d’une parole ironique.
Elle fugue à travers les rues d’une ville, la nuit, en compagnie de sa fille, sa chouette son loup. Elle veut l’emmener au Groenland, un pays lointain, un retour à des origines esquimaudes ou un désir qui insiste.  EN SAVOIR PLUS

 

 

Le voyage dans le passé, mise en scène de Pierre Barayre, du 5 au 28 juillet, à 17 h, relâche les 9, 16 et 23 juillet, au Théâtre de l’observance, 10 rue de l’observance, Avignon, réservation au 06 50 48 81 26.
Le voyage dans le passé est une nouvelle du célèbre auteur Stefan Zweig adaptée pour le théâtre par Jean-Benoît Patricot. Cette histoire d’un amour empêché nous fait voyager dans les méandres de la psyché humaine à travers un drame où l’on retrouve une brillante exploration de la confusion des sentiments. EN SAVOIR PLUS

 

 

Les échoués, de Pascal Manoukian, du 5 au 28 juillet, à 17 h, relâche les 10 et 24 juillet, au Petit Louvre, 23 rue Saint Agricol, Avignon, réservation au 04 32 76 02 79.
Julien, statisticien, perçoit la vie au travers des chiffres. Il voit ses certitudes bouleversées par sa rencontre avec trois migrants qui ont tout quitté dans l’espoir de changer leur destin. A travers son récit, ces silhouettes anonymes prennent corps sous nos yeux. Une pièce touchante et haute en couleurs qui nous rapproche de celles et ceux que l’on croise tous les jours sans les voir. EN SAVOIR PLUS

 

 

Les parents viennent de mars, les enfants du Macdo : chez papa, par Rodolphe Lecorre, du 5 au 28 juillet, à 17 h 30 au Capitole (Pandora), 5 rue Pourquery de Boisserin, Avignon, réservation : 04 90 02 23 46.
La comédie qui va réconcilier la famille.Lorsque les parents regardent leur enfant la seule question qui leur vient à l’esprit c’est « Mais de qui a-t-il pris ? » Lui, lorsqu’il regarde ses parents, il twitte : »c’est sûr, j’ai été adopté ». Bébé, enfant, adolescence, à tous âges ses joies… et ses galères. EN SAVOIR PLUS

 

 

Madame Guillotin, par Pierrette Guillotin, du 5 au 28 juillet, à 14 h 30 au théâtre Albatros, 29 rue des Teinturiers, Avignon, réservation : 06 87 46 87 56.
Le Docteur Guillotin était un humaniste. il déplorait que seuls les aristocrates, condamnés à mort, aient droit à une exécution rapide (décapitation à la hache), alors que le peuple, écartelé, ébouillanté, mettait de longues heures à mourir, dans d’atroces souffrances. Dans un souci d’égalité devant la mort, le Docteur Guillotin a donc proposé la « machine à raccourcir » à Robespierre qui l’a adoptée, non par humanisme mais en voyant là, au contraire, un moyen de tuer beaucoup plus de monde par jour !
EN SAVOIR PLUS

 

 

Maman et garçon, de Camille de Léobardy et Arnaud Vandermeiren, du 5 au 16 juillet, à 22 h 20, relâche les 8 et 15 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Dans « Maman & Garçon » je demande :
La mère : française, blanchisseuse, délaissée et lyrique
Le fils : franco-belge, étudiant, désorienté et pragmatique
Le père : belge, soldat, absent et fantomatique. EN SAVOIR PLUS

 

Petites comédies obligatoires, d’après Jeannine Worms et Karl Valentin, du 5 au 16 juillet, à 13 h, salle les baladins, Tremplin, 7 rue du Bon Pasteur, Avignon, réservation 04 90 85 05 00.
D’après des « comédies minutes  » de Jeannine Worms et du « théâtre obligatoire » de Karl Valentin.
Le théâtre peut-il être obligatoire, comme l’école par exemple…. Propos intéressant mais qui néanmoins pose la question de la liberté, du libre arbitre et bien d’autres sujets…Une scène comme un laboratoire, où l’on s’essaye à vivre des expériences. EN SAVOIR PLUS

 

Proust en clair, mise en scène de Jacques Mougenot, du 5 au 28 juillet, à 15 h 15, relâche les 8, 15 et 22 juillet au Théâtre des 3 soleils, 4 rue Buffon, Avignon, réservation 04 90 88 27 33.
Jacques Mougenot l’interprète de « L’affaire Dussaert » et du « Cas Martin Piche » raconte et dit Proust pour les fans et les profanes. Si Proust vous semble obscur, maniéré et ennuyeux, vous allez changer d’avis. Le spectacle commence tambour battant par la géniale biographie de Stefan Zweig qui nous raconte l’incroyable course contre la montre que fut pour Proust l’écriture de « A la recherche du temps perdu », il se poursuit par deux témoignages étincelants et drôles, ceux de Paul Morand et Jean Cocteau. EN SAVOIR PLUS

 

Sang Négrier, de Laurent Gaudé, du 4 au 28 juillet, à 16 h 40 Au Verbe fou, théâtre littéraire, 95 rue des infirmières, Avignon,
réservation : 04 90 85 29 90.
Un homme fiévreux, ancien commandant d’un navire négrier, raconte ce jour où les esclaves qu’il transportait s’échappèrent. Dans le port de Saint Malo, une chasse à l’homme fut lancée. L’excitation s’empara de la foule. Toute la ville prit part à la battue. Ils ramenèrent tous les esclaves, sauf un, un qui conçut une étrange vengeance ! EN SAVOIR PLUS

 

Tête de Cerf, mise en scène de Virgnie  Janelas, du 5 au 28 juillet, à 17 h 50, relâche 9, 16 et 23 juillet, au Théâtre du centre, 13 rue Louis Pasteur, Avignon, réservation 06 64 91 55 67.
Tête de cerf met en lumière trois femmes, sans tabou, dans leurs joies et leurs douleurs. Elles ouvrent le dialogue avec leur utérus, cet organe parfois douloureux, souvent heureux, et finalement à l’origine du monde. Construit à partir de lettres de femmes adressées à leur utérus, ce spectacle aborde des thèmes de société à l’actualité forte et universelle. EN SAVOIR PLUS

 

Tchekhov : la demande en mariage et l’ours, mise en scène de Sophie Parel, du 4 au 28 juillet, à 16 h 40 au Théâtre des corps saints, 76 place des corps saints, Avignon,
réservation : 04 90 16 07 50.
Une comédie désopilante, émouvante et moderne sur le couple ! Un spectacle jubilatoire !
Des personnages à la fois explosifs, féroces, enthousiastes, maladroits, ridicules, lancés sans limite dans la quête du bonheur.
2 comédies de Tchekhov réunies en 1 seul tenant, sans discontinuité. EN SAVOIR PLUS

 

Ventre, mise en scène de Vincent Goethlas, du 5 au 27 juillet, à 20 h 10, relâche les 8, 15 et 22 juillet, à Présence Pasteur, 13 rue du Pont Trouca, Avignon, réservation 04 32 74 18 54
Un jeune couple au bord de la rupture. Elle a commis l’irréparable. Lui est en état de choc. L’espace d’une nuit, dans le huis-clos d’une chambre dévastée, ils se retrouvent et se heurtent avec passion, disant leurs peurs, leurs angoisses, leurs rêves de jeunes idéalistes épris d’absolu qui doivent désormais faire le deuil de leurs espoirs adolescents et affronter la peur du vide. EN SAVOIR PLUS

 

Vipère au poing, mise en scène de Victoria Ribeiro, du 5 au 28 juillet, à 13 h 40, relâche 8, 15 et 22 juillet, au Théâtre des 3 soleils, 4 rue Buffon, Avignon, réservation 04 90 88 27 33.
Jean, dit Brasse-Bouillon, mène avec ses frères une guerre sans merci contre leur mère, une femme impitoyable et cruelle surnommée Folcoche. Un témoignage vital et incendiaire qui dynamite les conventions traditionnelles de la relation parents-enfants. Entre fiction et autobiographie, Hervé Bazin dresse le portrait d’une famille détestable et attachante bravée par le cri de révolte d’un enfant. EN SAVOIR PLUS

 

Zinc, de David Van Reybrouck, du 4 au 28 juillet, à 11 h 25, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre Episcène, 5 rue Ninon Vallin, Avignon, réservation 04 90 01 90 54.
Après Les filles aux mains jaunes Dynamo Théâtre présente Zinc. Dans cette création 2019, signée Joëlle Cattino et Michel Bellier, trois conférenciers frappadingues nous content le récit ubuesque d’un petit village ballotté par l’Histoire.
Zinc, c’est l’histoire rocambolesque d’Emil Rixen, un héros très ordinaire. Il n’a rien d’un aventurier ni d’un voyageur. Il va pourtant changer cinq fois de nationalité et passer sa vie à changer de pays. EN SAVOIR PLUS

 

 

 

Théâtre jeune public :

La fabuleuse expédition du professeur Ferguson, mise en scène de Christel Claude, du 5 au 28 juillet, à 11 h 30 et 15 h relâche les 8, 15 et 22 juillet, au Collège de la salle, 3 place Pasteur, Avignon, réservation au 04 65 00 02 33.
A partir de 6 ans. Le Victoria, un vaisseau sous-marin confectionné par le Pr Ferguson, s’enfonce dans les eaux du Pacifique. Leviers et engrenages s’activent pour rejoindre les profondeurs et y trouver une méduse phosphorescente: l’Aequorea Victoria. EN SAVOIR PLUS

 

Le champ des rêves, par la Compagnie Matikalo, du 5 au 28 juillet, à 9 h 45 relâche les 8, 15 et 22 juillet, au Collège de la salle, 3 place Pasteur, Avignon,
réservation au 04 65 00 02 33.
Spectacle de 1 à 8 ans, Zélie rêve de dompter un ver de terre et Dimitri veut attraper les nuages. Mais à quoi cela pourrait-il servir ? Ces deux-là ont vraiment de drôles d’idées.
Et si les rêves les plus loufoques devenaient de grandes découvertes ? EN SAVOIR PLUS

 

 

Spectacle musical :

 

Cabaret ta mère, Collectif Attention Fragile, du 4 au 27 juillet, à 22 h 25, relâche les 7, 14 et 21 juillet, au théâtre des corps saints, 76 place des corps saints, Avignon, réservation 04 90 16 07 50.
À travers une succession de numéros réjouissants, 7 artistes tordent le cou au sexisme. Danse, saynètes, magie, grand-guignol : welcome to Cabaret ta mère !« Attention Ovni Théâtral. Et réel coup de cœur ! » Gentside, « Absolument inratable. » La Petite Revue « Pertinent et effronté, ne manquez pas ce coup de frais ! » La Jaseuse EN SAVOIR PLUS

 

Comédiens !, de Raphaël Bancou, Eric Chantelauze et Samuel Sené, du 5 au 28 juillet, à 17 h 30, relâche les 9, 16 et 23 juillet, à La Factory, Théâtre de l’Oulle, 19 place Crillon, Avignon, réservation 09 74 74 64 90.
Paris, 1948. Trois comédiens s’apprêtent à créer la version musicale d’un célèbre vaudeville endiablé…
Le succès semble leur tendre les bras. Mais, dans l’après-midi, au cours de l’ultime répétition, la tension monte, monte… Et dans les coulisses un autre spectacle s’écrit. La représentation du soir réservera aux comédiens comme au public bien des surprises… EN SAVOIR PLUS

 

Le 32, de Philippe d’Avila, La Big Bertha et Ariane Carmin, du 4 au 28 juillet, à 22 h 32, au Théâtre des brunes, 32 rue Thiers, Avignon, réservation 04 84 36 00 37.
Trois créatures de la nuit prennent possession du théâtre de Mme Brune pour une virée hors du monde, entre humour et poésie. Effeuillage dégenré, poésie barbue et théâtre androgyne. Chaque soir La Big Bertha, Myrza Bouillons et Rinou Carmin réinventent ce voyage et invitent de nouveaux amis à la fête car l’art, comme l’amour et le rire, est meilleur à plusieurs. Une expérience déjantée à la croisée des genres ! EN SAVOIR PLUS

 

La grande petite Mireille, mise en scène de Hervé Devolder, du 5 au 28 juillet, à 20 h 30, à l’Essaïon, 33 rue de la Carreterie, Avignon, réservation 04 90 25 65 48.
Une jeune chanteuse vient passer une audition. Le Directeur de casting, passionné de variété française, trouve une ressemblance entre la candidate et la célèbre compositrice MIREILLE,
qui créa le Petit Conservatoire de la chanson… Il n’en fallait pas plus pour plonger dans le music-hall de la Grande Epoque ! EN SAVOIR PLUS

 

Les Ladies lov, Collectif Attention Fragile, du 5 au 28 juillet, à 21 h 50, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au paradise république, 9 rue Mignard, Avignon, réservation 06 11 72 31 83.
Le théâtral Musical Comico coquin à succomber de plaisir. Les ladies lov chantent l’intime féminin avec élégance et beaucoup d’humour. Enfin un spectacle à l’humour décalé où des femmes parlent de leur plaisir. Les voix sont superbes, originales, et les personnalités tantôt espiègles, comiques, adorables…On est parfois projetés dans un cartoon ou le Paris des années 30. Merci pour ces décors et ces costumes: c’est aussi là le respect du public! Bravo! EN SAVOIR PLUS

 

Gaby, mon amour ! La naissance du music-hall, de Jean Christophe Born et Mark Nadler, du 5 au 28 juillet, à 20 h 30, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre du 5- rempart, 57 rue du rempart Saint Lazare, Avignon, réservation 04 90 85 37 48.
Connaissez-vous Gaby Deslys? Immense Star début 20è? Chanteuse, danseuse, actrice, personnalité étincelante, talent singulier, elle choisit délibérément d’être artiste plutôt qu’un mariage bourgeois, afin de conquérir son indépendance financière et sa liberté de femme. Elle fût catapultée au firmament de la célébrité dès qu’elle monta sur scène, éblouissant tous ceux qui la virent de Paris, à Broadway via London. EN SAVOIR PLUS

 

Isadora, de Dominique Wenta, Oscar Sisto, Cyrille Lehn et Isabelle Georges, du 5 au 28 juillet, à 17 h 10, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre des 3 soleils, 4 rue Buffon, Avignon, réservation 04 90 88 27 33.
Si l’histoire n’a retenu d’elle que sa fin tragique, c’est à un autre parcours que nous vous invitons, celui d’une femme qui a contribué à la libération du corps féminin, inventé la danse libre et fut à l’origine de la danse moderne. Venue de l’autre côté de l’océan, Isadora Duncan, a sidéré le public de la Belle époque par son audace, sa manière de danser, sa soif de liberté et son esprit révolutionnaire. EN SAVOIR PLUS

 

Je suis Catherine Deneuve, de Alexandra Serra, du 6 au 28 juillet, à 20 h 30, relâche les 12, 19 et 26 juillet, à la petite caserne, 119 rue Carreterie, Avignon, réservation 04 90 86 86 79.
Je suis Catherine Deneuve est un Seule en Seine qui flirte avec le cabaret, l’humour et la poésie. Le spectacle est inspiré d’une publicité italienne des années 80 ayant pour guest star Catherine Deneuve. Elle y dit cette phrase : Oui, je suis Catherine Deneuve. Véritable gimmick, c’est une phrase culte en Italie. Mais en réalité c’est quoi être Catherine? C’est quoi être soi-même?  EN SAVOIR PLUS

 

La cigale sans la fourmi, mise en scène de Marina Pangos, du 5 au 28 juillet, à 14 h 15, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au collège de la salle, 3 place Pasteur, Avignon, réservation 04 90 83 28 17.
Redécouvrez les Fables de la Fontaine avec une comédie musicale colorée pour toute la famille !Au royaume de Fabulie… chaque personnage des grandes fables de La Fontaine interprète perpétuellement son rôle avec un sérieux admirable : pour la 23 743ème fois, Renard vole le camembert de Corbeau, Lièvre fait le fou et Grenouille est sur le point d’exploser quand…Tout à coup Fourmi fait irruption:  » La Cigale a disparu ! » EN SAVOIR PLUS

 

La grande vague, de Pearl Buck, du 5 au 24 juillet, à 10 h 50, relâche les 11 et 18 juillet, à la maison de la parole, 7 rue du Prévot, Avignon, réservation 06 78 90 35 56.
Sur le versant d’une montagne, au Japon, il y avait une ferme où habitait un jeune garçon. Au-dessus de tous les champs se dressait la maison où vivait Kino. Il était content d’habiter aussi haut et de pouvoir contempler le vaste océan bleu au pied de la montagne. Son meilleur ami, Jiya habitait la dernière maison de la rangée sur la plage, et cette maison n’avait pas de fenêtre donnant sur la mer. EN SAVOIR PLUS

 

La truite, de Accordzéâm, du 5 au 28 juillet, à 18 h 15, relâche les 10 et 24 juillet, au Petit Louvre, 3 rue Félix Gras, Avignon, réservation 04 32 76 02 79.
Qui aurait pu croire que la vie d’une truite puisse être si passionnante?
En revisitant la mélodie si célèbre de La Truite de Schubert, les 5 musiciens du groupe Accordzéâm proposent avec fraîcheur une cascade de styles musicaux.
La mise en scène d’Eric Bouvron nous plonge dans un torrent où l’âme classique rejoint l’instinct du corps…  EN SAVOIR PLUS

 

Le destin moyen d’un mec fabuleux, de Laurent Madiot, du 5 au 28 juillet, à 11 h 20, relâche les 8, 15 et 22 juillet, au théâtre de l’atelier Florentin , 28 rue Guillaume Puy, Avignon, réservation 04 84 51 07 00.
Comédien, chanteur et musicien du groupe Les Fouteurs de joie qui ont fait… la joie de plusieurs éditions du Festival, Laurent Madiot revient seul avec un spectacle musical, décalé et poétique, qu’il déconseille aux gens de plus de 12 ans d’âge dans leur tête.
Ce spectacle inspiré de « Don Quichotte », mêle récit, chanson et stand-up. EN SAVOIR PLUS

 

Le long voyage du pingouin, mise en scène André Roche, du 5 au 28 juillet, à 13 h 20, relâche les 10, 17 et 24 juillet, au Théâtre du centre, 13 rue Louis Pasteur, Avignon,
réservation 06 64 91 55 67.
C’est l’histoire d’un jeune Pingouin qui aurait pu être heureux sur sa banquise. Mais il rêve de découvrir le monde des couleurs et les animaux de la jungle. Par une belle nuit noire, il se met en route. Le voyage est long, riche en rencontres agréables ou dangereuses : la petite sirène, la pieuvre géante, la vieille baleine… EN SAVOIR PLUS

 

Le petit Zébrichon, mise en scène de Michèle Bernard, du 10 au 28 juillet, les jours paris, à 12 h 20, relâche le 16 juillet, à l’école du spectateur, 5 place Louis Gastin, Avignon, réservation 06 13 02 67 07.
Conte musical, à partir de 1 an. Zébrichon est un petit zèbre et comme tous les petits zèbres, il a une belle robe noire et blanche. Mais Zébrichon se sent seul, très seul car les oiseaux ne viennent jamais se poser sur son dos. Les mouettes si blanches ont peur de ses rayures noires, les corbeaux tout noirs se méfient de ses rayures blanches. EN SAVOIR PLUS

 

 

Les mille et une nuits, mise en scène de Sophie Tonneau, du 5 au 28 juillet à 10 h, relâche les 9, 16 et 23 juillet, au Théâtre Arto, 3 rue Râteau, Avignon, réservation 04 90 82 45 61.
Deux frères se disputent et se séparent pour toujours. Mais les djinns s’en mêlent et sèment la confusion dans les esprits. Un spectacle éminemment visuel où les personnages sont incarnés tantôt par des acteurs tantôt par des marionnettes. Le réel se mêle au fantastique pour créer un univers à la fois burlesque et poétique. EN SAVOIR PLUS

 

 

Ma famille, mise en scène de Ariane Dumont-Levi, du 5 au 28 juillet, à 14 h 20, relâche les 9, 16, 23 juillet, au coin de la lune, 24 rue Buffon, Avignon, réservation au 04 90 39 87 29.
C’est l’histoire d’une famille. Une famille ordinaire dans un monde banal, mais où on se pose de drôles de questions : un enfant avec une tête étrange a-t-il plus de valeur qu’un chat ? Vendre sa petite sœur pour s’offrir une place de cinéma est-il plus acceptable que vendre son père parce qu’il est franchement pénible ? EN SAVOIR PLUS

 

 

Montmatre, la belle époque, Satie pour 4 mains et 2 bouches, par la Compagnie Ludmilla Guilmaut, du 4 au 28 juillet, à 14 h à l’Ambigu Théâtre, 7 rue de la bourse, Avignon, réservation au 06 21 73 47 35.
Montmartre, La Belle Epoque Satie, musique sous-titrée pour 4 mains et 2 bouches interprétés par Jean-Nöel Dubois et Ludmilla Guilmault pianistes drôles et atypiques, autour des œuvres d’Erik Satie, Maurice Ravel, Claude Debussy….. Bach et Baker.  EN SAVOIR PLUS

 

 

On voudrait revivre, mise en scène de Chloé Brugnon, du 6 au 22 juillet, à 11 h, relâche les 9 et 16 juillet, à la caserne, 116 rue de la Carreterie, Avignon, réservation au 04 90 39 57 63.
Un studio d’enregistrement reconstitué. Un espace confortable et tranquille, un Revox, un piano, une guitare et d’autres objets plus insolites. Un lieu tout à la fois intime et collectif. Quelques notes retentissent. « Mais où sont passées les lumières qui nous guidaient ? » .  EN SAVOIR PLUS

 

 

Père et fille, mise en scène de Bruno Laurent, du 5 au 28 juillet, à 12 h 10, relâche les 11, 18 et 25 juillet, au théâtre le Cabestan,11 rue du Collège de la Croix, Avignon, réservation au 04 90 86 11 74.
Il aura fallu beaucoup de temps à Dominique Dimey pour raconter son incroyable rencontre à Montmartre, lorsqu’elle avait 20 ans, avec son père Bernard qu’elle ne connaissait pas. Elevée seule par sa mère à Châteauroux, elle est venue à Paris avec une petite valise et sa guitare pour démarrer une carrière d’artiste. Installée dans une chambre de bonne rue Lepic, c’est par hasard qu’elle découvre qui est ce bonhomme barbu qu’elle croise régulièrement. EN SAVOIR PLUS

 

 

Prose du transsibérien et de la petite Jeanne de France, par Marc Lauras, du 4 au 28 juillet, à 12 h 35, à la maison de la poésie d’Avignon,6 rue Figuière, Avignon, réservation au 04 90 82 90 66.
Marc Lauras et son violoncelle s’emparent des 446 vers du poème et invitent le spectateur à plonger dans un voyage initiatique de l’adolescence vers l’âge adulte. Ce texte fondateur de Cendrars raconte son voyage à bord du célèbre train de Moscou à Kharbine en compagnie de Jeanne, la petite prostituée de Montmartre,
à la veille de la révolution russe et de la première guerre mondiale. EN SAVOIR PLUS

 

 

Spectacle visuel :

La vrille du chat, mise en scène de Vincent Gomez, Philippe Vande Weghe, du 8 au 20 juillet, à 11 h 00, relâche les 11 et 16 juillet, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
Chercher l’impossible, l’extraordinaire. Défier l’espace. Manipuler le temps. Comme dans un dessin animé, les cinq acrobates virtuoses de Back Pocket explosent une scène banale en cinq séquences et dévoilent les secrets, souvenirs et fantasmes des personnages. Ralenti, rewind, stop-motion: le quotidien part en vrille! Subtil, direct, puissant, burlesque, un cirque joueur et malin comme un chat… EN SAVOIR PLUS

 

 

L’homme canon, mise en scène de Rémi Luchez, du 8 au 20 juillet, à 10 h 00, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
IL est le projectile et IL pèse de tout son poids pour décrire sa courbe héroïque. Quelque part, ELLE chante, et IL plane. Tous deux bien conscients du caractère poétique et kamikaze de la chose, ils se consument puis s’évaporent. Dans l’homme canon, il est question d’ultime vertige, d’ivresse dans la sobriété et de jubilation dans la retenue. EN SAVOIR PLUS

 

 

Vanité(s), par Pauline Dau, du 8 au 20 juillet, à 12 h 20, relâche les 11 et 16 juillet, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
Physique et burlesque, théâtre et cirque, humour noir et clown blanc, Dalida et Fanny Ardant, kitch et classe, pour son premier spectacle en solo, Pauline Dau assemble les genres, surligne les clins d’œil et glisse sur de fausses pistes délirantes. Elle invente un one woman circus show, à base d’acrobatie, de hula hoop, de chant et de texte. EN SAVOIR PLUS

 

 

[XSAISONS], par Audrey Decaillon, du 8 au 20 juillet, à 14 h 20, relâche les 11 et 16 juillet, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
[XSaisons] Pio Ospedale Della Pietà est un cirque chorégraphie, expressif, excessivement poétique et un brin classique… Les saisons nous parle du temps qui passe, la virtuosité nous fait l’éloge de la nature et le jonglage nous raconter l’empreinte de l’Homme. Seule en scène Audrey Decaillon nous emporte par l’émotion, on redécouvre ici la partition de Vivaldi à travers l’énergie du mouvement, les silences du corps, le détail d’une respiration, le geste circassien. EN SAVOIR PLUS

 

 

Fatras, création collective, du 8 au 20 juillet, à 15 h 30, relâche les 11 et 16 juillet, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
Fatras (nom commun, masculin):
1- Amas confus, 2- Petit poème plein d’absurdités. En quelques mots, définir ce qui n’existe pas. Dans un fracas de mouvements, dans un big bang d’idées, inventer ce qui n’est pas encore advenu. Bien sûr c’est le bazar, mais un trouble plein de poésie, de gens bizarres, de corps engagés. Un chaos délicieux, un vrac d’images.
Et finalement qu’est-ce qu’il en reste? Peut-être juste être ensemble dans le mouvement. Se laisser guider par un geste, être pris par un regard, garder une empreinte. Le souvenir de l’instant foutraque qui prend sens, le temps de la création. EN SAVOIR PLUS

 

Souffle, lance-moi en l’air, de Florence Caillon, du 8 au 20 juillet, à 16 h 40, relâche les 11 et 16 juillet, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
Souffle met en scène une danseuse-acrobate, qui vibre au rythme d’une partition composée de rythmes soufflés et de violoncelle. De cette danse circassienne intense, à la fois fluide et combative, jaillit une énergie communicative. Souffle est un hymne au corps qui respire, à la vie.
La respiration a cela de mystérieux qu’elle se produit en nous sans que nous le décidions ; dans un mouvement indépendant de notre volonté: « ça » respire en nous. EN SAVOIR PLUS

 

Diktat, de Sandrine Juglair, du 8 au 20 juillet, à 18 h 00, relâche les 11 et 16 juillet, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
Diktat est un one woman-show désopilant, un spectacle brut à l’écriture sensible. D’une vitalité débordante, Juglair repousse les limites du cirque inventant une forme singulière de représentation. Seule en scène elle joue de tous les registres, trouble les frontières entre spectateurs et acteurs, use et abuse de son corps pour de surprenantes métamorphoses. Homme ou femme, féline et primitive, guerrière ou clown à la cri­nière androgyne, voici une actrice d’un genre nouveau. Redoutable. Jubilatoire. Inclassable. EN SAVOIR PLUS

 

3 D, de Jonathan Guichard, du 8 au 20 juillet, à 21 h 45, relâche les 11 et 16 juillet, à l’Occitanie fait son cirque en Avignon, 22 chemin de l’île Piot, Avignon, réservation au 06 71 31 03 42.
Au centre du plateau, une courbe de bois contrainte par une ligne métallique: c’est un arc de taille humaine, une extension du corps, une prothèse pour le jeu du mouvement. Cela se décline en 3 dispositions, dans un espace à 3 directions. Le corps s’y mêle, s’y enveloppe ou le traverse, autant que le son s’y frotte, résonne et vibre.?Les situations se construisent par mouvements sonores.?Ici ne sont graves que les sons. EN SAVOIR PLUS

 

 

Hurt me tender, création collective, du 9 au 21 juillet, à 22 h 00, relâche les 11, 15 et 19 juillet, au Festival Villeneuve en scène, plaine de l’Abbaye, Villeneuve lez Avignon, réservation au 04 32 75 15 95.
“Hurt me tender” est un spectacle de haute voltige aérienne, énergique et vivant à voir en famille. Des personnages vibrants se rencontrent, se percutent, se caressent, dansent et voltigent dans un univers semblable à la vie, fait de surprenants échanges où s’entremêlent violence et douceur. Sur une musique rock, en live, les chutes et les sauts, les acrobaties et les chorégraphies nous racontent bonheurs et désespoirs. Une générosité physique qui se veut au plus près de nos lâcher-prises, nos libérations, mais aussi nos victoires et nos échecs.  EN SAVOIR PLUS

Demander un soufflage

  • Vous souhaitez assister à un spectacle joué dans cette salle ou ce lieu
  • Vous avez déjà réservé votre billet dans cette salle ou ce lieu
  • Votre spectacle a lieu dans au moins 15 jours (Nous ne pouvons pas organiser un soufflage dans un délai trop court)
Demander un soufflage